Aircrack-ng

La Suite Aircrack-ng (LSA-ng)


Développé par christophe devine et thomas d’otreppe du 29 07 2004 au 24 4 2010
(pour la dernière Release).


La suite aircrack-ng est un ensemble de logiciels sans installation, permettant de vérifier la sécurité de son réseau wifi, aircrack dans sa première version a été développé par Christophe Devine (diplômé de l’ENSIIE et consultant en sécurité informatique), puis les travaux ont été repris par Thomas d’Otreppe avec aircrack-ng.

Aircrack-ng dans lequel aircrack-ptw est intégré depuis la version 0.9.1, permet le craquage de clés WEP 40 bits, 104 bits, 256 bits ou 512 bits et WPA 1 et 2, le logiciel peut récupérer des clés WEP/WPA1 et 2, une fois suffisamment de paquets de données capturées avec Airodump-ng (environ entre 40 000 et 300 000 IVs pour le WEP), (1 handshake pour le WPA).
Cette suite de logiciel implémente les attaques: so-called Fluhrer – Mantin – Shamir (FMS standard avec certaines optimisations), auquel il rajoute de nouvelles attaques, comme les attaques créé par KoreK, ainsi que l’attaque SPT, ce qui rend l’attaque beaucoup plus rapide pour le cassage WEP. Il peut aussi utiliser un système multiprocesseur à sa pleine puissance pour accélérer le processus de fissuration de clés.

En fait, aircrack-ng représente vulgairement, l’ensemble des outils (noyau « groupe de logiciel », sur lequel une GUI peut être fabriquée pour faciliter son utilisation sous LINUX et WINDOWS.) programmé en C/C++ (linux) et recompilé avec CYGWIN sous LINUX pour Windows (x32).Cette suite peut être utilisé en ligne de commande (dans une CMD ou SHELL) ou avec une GUI, et est utilisé pour l’audite de réseau sans fil (WIFI).

Aircrack-ng est open source (License GPL) et multi plateforme (linux, FreeBSD, Open BSD, Mac OSX, Ubuntu et Windows), cependant les drivers développés par la communauté aircrack-ng sont réalisés pour linux et ne sont pas développé pour Windows, ou bien souvent les sources sont privé, sous Windows il faut passer par des sociétés particulières commeTamosoft, Wildpackets, Cacetech ou par le protocole NDIS-6 de Microsoft Network monitor 3 Driver, qui est disponible quand on installe Microsoft Network monitor 3.4 et ne fonctionne que sous VISTA x32 x64 et SEVEN x32 x64 (pour l’instant il ni a pas d’injection sur le NDIS-6, du moins, il existe bien Packet11 v1.5 beta par Ryan Grevious qu’il faudrait incorporer a NMSERVE « de HiddenRambling.com et repris par AvalonTM »).
Ou alors compter sur la communauté Espagnol « lampiweb, dirneet » qui a développé un drivers modifié RTL 8187 pour Windows.
Certain constructeur ont des drivers déjà modifié comme Ralink (support Omnipeek pour certaines cartes Wifi) et Cacetech (avec la AirPcap USB).


Tuto de La Suite Aircrack-ng.

This entry was posted in Non classé by akej4. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire